visites

Karine FRIBOULET 

 

BIENVENUS sur ce site de poésie

Ce site est une invitation au voyage et au partage. Une envie d'ouvrir mes mots et ma sensibilité à toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir cet univers de rimes. 

Et plus qu'un site concernant mon écriture, j'aimerais qu'il soit dédié à toute autre forme d'art comme la peinture, la sculpture, la musique, la photographie ...
 
Je vous souhaite donc un très beau voyage au fil de ces pages. Et s’il parvient à faire vibrer votre sensibilité, alors mon Coeur de poête s’en trouvera comblé.
 
 
PRESENTATION :
 
  Née en 1969 en Normandie, petite-fille du peintre sculpteur normand JEF Friboulet, elle grandit dans un univers artistique et c’est tout naturellement qu’elle aborde l’écriture poétique dès l’adolescence.

 Poète un brin rebelle mais optimiste, sa poésie empreinte d’une grande sensibilité et ses mots simples trouvent principalement écho dans la nature et les sentiments vrais. Ses poèmes, très classiques de par la forme et l’emploi de la rime, parlent pourtant à chacun de façon très efficace, et atteignent la corde sensible de l’émotion enfouie en chacun de nous.

 

Sa participation à des café-poésie la pousse à faire publier son premier petit recueil de poésie illustrée « Friboulet, Jef et Karine » aux éditions NJART en 2006. 

Puis ses rencontres lors de Salon de la Poésie  de 2006 à 2010, lui permettent de publier un deuxième recueil avec un ami Eric Daveux « Alexandrine & Alexandrin » aux éditions AMJELE en 2008, joute poétique de sonnets en alexandrins.

 Son envie de partager encore plus sa passion pour l’écriture et la poésie, lui ouvre les portes des écoles primaires et collèges où elle fait des interventions auprès de jeunes élèves, expériences extrêmement enrichissantes. Et depuis octobre 2012, la création de l’association FANAL va lui donner l’idée de rendre la lecture plus accessible dans une maison de retraite en offrant  une fois par semaine sa voix aux pensionnaires qui le désirent et leur lire ainsi histoires et nouvelles.

 Toujours cette envie de partage et la volonté de rendre la poésie accessible à tous  vont donner naissance en mars 2010 au trio Piano pour Plume et Pinceaux, avec ses amis pianiste Philippe Villa et peintre Marc Le Roy, et ouvre alors la voie du spectacle où se mêlent intimement mots notes et couleurs.

Sa dernière parution en date, juillet 2011, est un roman … où la poésie trouve aussi sa place, « Les murmures du vent » aux éditions EDILIVRE. D’autres projets littéraires sont en cours d’écriture.

 PLUME, OH MA PLUME

Elle joue dans ma main et gratte le papier
Doucement tendrement en égrainant les rimes
Coulant tout simplement du geste familier
Inscrivant sous mes doigts ce que mon cœur exprime

Sans labeur excessif le mot vient par instinct
Je la vois qui noircit le parchemin ivoire
Et ne peux arrêter son élan mon destin
Je laisse alors mon âme infiltrer le grimoire

Etrange sensation n’être que spectateur
Je ne maîtrise plus ni ne mens ni ne pense
S’évadant par les vers regard admirateur
Mon esprit vagabond se fait poème intense

Si douce et si mutine elle court elle écrit
Je m’interroge alors est-ce moi ou bien elle
Créant l’initiative être chant ou bien cri
Prenant vie dans mon encre elle déploie son aile

Je la sais inspirée venue d’un autre temps
Ayant appartenue à une âme solaire
Cherchant ailleurs la main l’alexandrin chantant
Je rêve qu’elle était Plume de Baudelaire

Et qu’elle me choisit pour exister encore ...

Karine FRIBOULET

 

Souffle de Vie

Je ne suis pas les mots je suis la main qui tremble
Quand on hésite encore à livrer son chaos
Quand devant un reflet on assemble on rassemble
Les idées les pensées s'évadant de là-haut

Je suis cette émotion ébauchée par le geste
Quand de gorge nouée ne peut naître aucun son
Quand on ferme les yeux qu'une larme modeste
Coule tout doucement provenant d'un frisson

Je suis dans le regard cet élan de tendresse
Quand un moment précis préfère le secret
Quand on ne veut briser par quelques maladresses
La magie de l'instant éphémère et discret

Je bats dedans les cœurs comme joies assouvies
Quand un baiser osé en espère un second
Quand un corps puis un autre unissent leurs envies
Envolant leurs esprits vers de lointains lagons

Je suis au quotidien l'intention poursuivie
Comme caresse au vent... je suis ... souffle de vie


Karine
16 mars 2008
 

Mots pour Maux

Il est des mots à dire il est des maux à taire
Comment ne pas maudire en mots dessus la terre
Quand ils foulent déments le cours des sentiments

S'ils font et s'ils défont la ronde des serments
S'ils épuisent les coeurs et tarissent la sève
Il n'est pas de vainqueurs sans l'appât de leurs rêves

Mais il faut ignorer l'essence du secret
Aimant à picorer aux propos indiscrets
Pour oublier de naître et mesurer le maître

Et s'il est chose à dire comment l'apercevoir
Et s'il est chose à taire qu'en faire pour savoir
La raison se dérobe en gestes doux et probes

Il est des mots à dire il est des maux à taire
Comment ne pas maudire en mots dessus la terre
Quand ils foulent déments le cours des sentiments

Pour un rêve dormant une trêve un moment
Les esprits embrumés se grisent du vacarme
Des pensées enrhumées qui s'écrasent en larmes

Là le jeu de la vie aux amants assouvis
La vie du double-je aux élans aux envies
Pour entendre en passion le chant des tentations

Aimer est un roman au miroir déformant
Pour lire au fond de soi et bâtir son empire
Un pas pour re-sourire et réapprendre à rire

Il est des maux à dire il est des mots à taire
Comment ne pas aimer ces mots dessus la terre
Quand ils sont le ciment du cours des sentiments ...

Karine 10 août 2009
 

Il n'est pas de profession "Poète" ni même de formation. La poésie est une chose que l'on a en soi et qui s'exprime de façon différente chez les uns et les autres. Pour moi, tout ce qui fait ressentir quelque chose est poésie : une parole prononcée, une chanson, une musique, un tableau, un paysage ou un coucher de soleil, une fleur sauvage ...

J'ai cette chance d'avoir le mot facile et l'écriture me chatouille. Alors, comme j'aime rire et sourire je me laisse emporter dans ce tourbillon qui m'est salvateur.
Comme beaucoup, j'ai découvert la poésie à l'adolescence. Elle ne m'attirait pas plus que ça mais un professeur de français m'a ouvert cet univers en nous demandant d'écrire un poème. J'y ai pris tant de plaisir que depuis je continue.

Si à l'époque elle m'a permis de traverser les périodes un peu difficiles de l'adolescence en me libérant de mes sentiments, aujourd'hui, elle vit en moi et coule de ma plume. Mes rencontres avec les autres, les paysages merveilleux de la nature où j'ai la chance d'habiter, les plaisirs, les joies, les peines de la vie, sont autant de sources d'inspiration.
J'aime toutes sortes de poésie mais j'avoue que quelques auteurs ont ma préférence comme Beaudelaire, Verlaine, Musset, Théophile Gautier et aussi Prévert. Ils m'ont aidée à trouver ma voix, j'ai bien dit ma voix V O I X, et la mélodie dans ma façon d'écrire. Si j'aime les vers libres, j'avoue que j'ai toutefois une prédilection pour la rime, la musicalité de l'octosyllabe et la maîtrise de l'Alexandrin.